/* */

Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Accueil
Découvre qui tu es ! Bâtis la civilisation de l'Am

Arraché à l'enfer...

pour rencontrer un Dieu d'Amour

Une cinquantaine de personnes s'est retrouvée ce mercredi 28 janvier à la Maison Paroissiale Notre Dame.

 

Invité de cette soirée de l'aumônerie des étudiants et de la paroisse Notre Dame du St Cordon, Laurent Gay.

Après avoir témoigné trois jours durant dans les établissements catholiques de notre diocèse, à Valenciennes, Cambrai, Solesmes, Douai, il est notre témoin de ce soir.

 

Astrid, Gentille Organisatrice de sa venue dans le diocèse, durant cette semaine des témoins, accueillit Laurent et nous mit en présence du Seigneur par le chant.

Laurent Gay commença ensuite son intervention.

De la prévention sur la consommation de drogue à sa conversion et son appel à témoigner : pas de tabou.

D'un manque d'amour de ses parents à un débordement d'amour pour Dieu.

Des ténèbres du gang, de la prison, des frontières de la mort à une vie donner en témoignage.

D'un avenir sombre à une espérance folle.

"trop de la balle le témoignage".

"au calme"...

 

Les étudiants et les adultes présents ont reçu une belle leçon d'humilité, un débordement d'amour d'un ancien toxico devenu papa drogué d'amour pour son Dieu, pour son Jésus Sauveur, rempli d'Esprit Saint. La confirmation reçue par sa fille voici 3 jours a débordé sur son père.

Reviens-nous voir quand tu veux, quand tu peux, cher Laurent.

 

Quelques phrases dérobées et mises ici avec son consentement :

"J'ai fait un rêve : J'avais une télé à la place de la tête ... pour que mon père me regarde

au lieu de regarder sa foutue télé.
J'aurais aimé qu il me courre après pour me foutre une raclée : au moins il m'aurait regardé.

 

Mon père me disait que j'étais bon à rien.

Pourquoi mettre de la boue sur mes beautés, sur la merveille que je suis ?
C'est pas juste !
Pourquoi se couper des autres par mes addictions  ?

 

J'ai grandi dans les quartiers
Quel amour de mes parents ?
Le bonheur : une option ? Que je n ai pas ?
La peur s'est transformée en violence.
C'était le seul moyen d exister pour moi.
Ma famille c était la rue.
Les plus grands ont ramené des produits de plus en plus durs.


L'éternel et d'autres m ont emmené vers la désintoxication.
Je ne savais pas aimer.
Ma copine est arrivée avec ses rêves
Et ses valises puis nous avons essayer de vivre ... puis de consommer ...
Nous nous sommes retrouvés comme des clochards...
Puis la substitution ...
1 ivg : qui nous a enlevé notre avenir, notre existence.
Il ne nous restait comme liberté que de choisir la manière d en finir.

 

Mais ;
Jésus est le plus grand pompier sauveteur (Je prie tous les jours pour les pompiers)
en 1988 ; en prison ; découverte du sida : quel avenir ? Je sortirai de prison les pieds devant.
des parents au parloir qui parlent, qui pleurent...
Au moment de me suicider avec une lame fabriquée : une question :
Le paradis serait il pour moi ? moi si pourri !

 

et puis ...
Des pleurs comme jamais avant
Dieu me donnait la paix
Dieu m aimait.
Cela valait le coup de vivre.

Une image dans mon cœur.
Le visage d'un personnage marqué par la souffrance : le Christ ?
oui celui du visage de Jésus par le suaire de Turin (je l'ai découvert plus tard).
J ai lâché la lame et commence à me battre.


J ai fabriqué une croix ça me réconfortait.
J ai fait des promesses à mes parents.
"Les copains" ne m ont pas envoyé de lettre en prison.
Mais en sortant ils m'ont offert de la super came qui m'a fait replonger.

 

... Rechute
J allais dans les églises et appelait ce Jésus.
Ma copine mourrait
Et ce Jésus qui devait me sauver ?
Départ vers un asile
Camisole chimique.
Comme un Zombie...

 

... et puis

Hépatite + Toxico + SIDA
De 3 à 6 mois à vivre ... au max.

 

 

et puis rencontre d un témoin, d un croyant
Qui m à dit : t'es qq un de bien.

enfin une parole de bénédiction.

Départ vers un lieu de fin de vie
Tenu par des religieux h24.
Pendant 8 ans.
Florence allait mourir.
Croire qu il y avait qq chose derrière.
Besoin de donner un sens à ma vie.
Avoir un regard d espèrance.
Prêtre ou moine ? Moi ?
Non J'aimais pas leurs fringues.

 

et puis ...

Plus de trace de virus dans mon corps
grâce aux Médecins et à Dieu.
Comment humainement cela aurait il pu se faire ?

 

Je ne savais pas aimer.
Mais je découvrais que Jésus est mort pour que nous (moi) ayons la vie en abondance
L amour c'est plus fort que tout.
Que la maladie, que la mort.
Tout peut devenir possible.
Se marier à l eglise ? Oui !
De plus en plus d amour.
2 Enfants en bonne santé.

 

Et maintenant une urgence à partager cet amour.
un Petit moteur qui amène à l amour

 

Découvrez qui vous êtes !
Bâtissez cette civilisation de l amour !
(cf Jean Paul II)"

 

Un signe car demain jeudi 29 janvier ... direction Jean Paul II site de Valenciennes/ Dampierre pour rencontrer 240 jeunes.

Article publié par humble serviteur • Publié Jeudi 29 janvier 2015 • 1627 visites

Reportages

IMG_3470

Heure mariale animée par la chorale paroissiale Dans le cadre de l'année mariale jubilaire

Vente Carmel

Idées de cadeaux baptême, communion, profession de foi... De mars à juin 2018 à l'accueil du Carmel de Saint Saulve

Prochainement

ND St Cordon

"Faites tout ce qu'il vous dira" pour une paix juste 1008 - 2018 : Année Mariale Jubilaire (du 8/12/2017 au 8/12/2018). 1010 ans de grâces pour la ville de Valenciennes

Fin de vie

Dignité de la vie en sa fin temporelle Conférence débat organisée par l'Association Valenciennoise pour le Développement des Soins Paliatifs

La feuille paroissiale de cette semaine

Feuille paroissiale du 13 mai 2018 Qu'ils soient un !

14/05/2018

Haut de page