Feuille paroissiale 7 avril 2019

"Jésus resta seul avec la femme toujours là au milieu" Jean 8,9

"Que celui qui est sans péché lui jette la première pierre", réprimande Jésus à ceux qui veulent lapider la femme adultère.

Un à un, les accusateurs s'en vont. Ils passent à côté de la miséricorde et du pardon. Les paroles de Jésus résonnent alors comme une libération, comme une résurection, pour celle qui devait être lapidée, d'après la Loi. "Va, et désormais ne pèche plus". Grande est la miséricorde de Dieu !

 

Que nous soyons vaillants ou fragiles, c'est du côté de l'amour qu'il faut regarder

Article publié par Claire DUPONT • Publié Dimanche 07 avril 2019 - 17h16 • 200 visites

keyboard_arrow_up