Le 1014e Tour du Saint-Cordon retrouve sa formule traditionnelle complète

Contrarié ces dernières années par les restrictions successives liées aux risques terroristes et sanitaires, le tour du Saint-Cordon renoue cette année avec sa formule traditionnelle complète.

Programme :

8h30 : Messe solennelle en plein air place du Musée, présidée par Monseigneur Xavier Malle, évêque de Gap et natif de Valenciennes, et concélébrée par Monseigneur Vincent Dollmann, archevêque de Cambrai (capacité d’accueil d’environ 2 500 personnes)

10h : « petit Tour en ville », sous la forme habituelle d’une procession de la statue de Notre-Dame du Saint-Cordon, portée par les valenciennois et leurs élus, qui reprendra intégralement le parcours traditionnel en ville depuis la place du Musée, en passant par la basilique Notre-Dame du Saint-Cordon, la Sous-Préfecture, l’église Saint-Géry, la place d’Armes jusqu’à l’école Saint Jean-Baptiste de Lasalle.

12h : après une courte pause en l’école St Jean-Baptiste pour changer le manteau de Notre-Dame, la procession reprendra pour effectuer l’intégralité du Grand Tour à pied. Sur les 14 km qui constituent ce Grand Tour, reprenant le tracé du cordon miraculeux qui a entouré la ville de Valenciennes en l’an 1008, Notre-Dame sera entièrement portée par les pèlerins entre les habituels points d’étape que constituent l’église Notre-Dame du Sacré-Cœur, la maternité Monaco, l’église du Sacré Cœur de Jésus, l’église Sainte-Croix, le quai des mines (pour le déjeuner), le cimetière Saint-Roch, la place de Platanes avant le retour en ville prévue pour 17h30 à l’école Saint Jean-Baptiste.

18h : procession dite de « Rentrée en ville » entre l’école Saint Jean-Baptiste de Lasalle et l’église Saint Géry en passant par la place d’Armes pour clore la journée par une adoration eucharistique.  

 

Rappel : Le miracle du Saint-Cordon et la Confrérie des Royés de Notre-Dame du Saint-Cordon

Par le miracle de l’an 1008, la Bienheureuse Vierge Marie entoura la ville de Valenciennes d’un précieux Cordon et la sauva d’une épidémie terrible. Suite à ce miracle, une garde d’honneur, une confrérie, fut constituée dans le but de garder le sanctuaire et perpétuer le souvenir de ce miracle et de conserver la précieuse relique. Depuis 1804, cette dernière ayant disparu pendant la Révolution, elle a été remplacée par la statue actuelle.

Fidèles au vœu de leurs pères et soucieux de maintenir le culte de la Vierge de Valenciennes, les Royés se font un devoir d’assurer leurs différents services, avec calme et dignité, et en particulier de conserver au « Tour » son caractère traditionnel de piété et de reconnaissance envers Notre-Dame du Saint-Cordon.

 

Article publié par Service communication • Publié le Jeudi 23 juin 2022 • 126 visites

keyboard_arrow_up