Méditations du père Jacques Nieuviarts assomptionniste

Neuvaine du Saint-Cordon du lundi 9 septembre au dimanche 15 septembre Mise à jour : le 17/09 à 23h - 7ème prédication et quelques bertolines.. les prédications en pdf

Thème : "Avec Marie, reine de la création"

Pour suivre les méditations du père Jacques Nieuvarts, vous pouvez téléchargez les textes en cliquant ici ou régalez vous des vidéos ci-après :
 

 

Lundi 9 septembre 2019 : Allégresse de la création - Le Seigneur fit pour nous des merveilles
La Bible s'ouvre sur une chorégraphie que rien ne pourra faire taire, jusqu'au cieux nouveaux et à la terre nouvelle que perçoit le visionnaire de l'apocalypse. Et nous, nous sommes dans l'entre deux. Nous portons la marque de la chorégraphie initiale, la bonté, l'émerveillement de Dieu. Et la Parole de Dieu nous façonne. Elle est créatrice à l'origine. Ellle l'est par la voix des prophètes, par la voix de Jésus, par la voix de l'Ange qui éveille en Marie le don de Dieu. Elle l'est en nous.
(NDLR : L'orateur pose la question : Combien de tours le peuple fait il autour de Jéricho le septième jour du combat ? Nous donnera t'il la réponse ou-bien la trouvera t'on dans Josué 6,6-20 ?)


 

Mardi 10 septembre 2019 : Marie "plus jeune que le péché", clarté de Dieu - le Seigneur fit pour nous des merveilles !
Avec vous, je voudrais contempler Notre Dame du Saint Cordon et de partout... la Vierge Marie. La contempler pour être touché de la grâce qui est en elle. Marie, "plus jeune que le péché", comme l'a écrit dans un magnifique texte Georges Bernanos (1888-1948) dans son célèbre livre : "Journal d'un curé de campagne" (1936).

 

Mercredi 11 septembre 2019 : « Heureuse celle qui a cru ! » - La joie de la rencontre et le chant des merveilles de Dieu

Une méditation sur nos vies comme lieux de Visitation.

L’Evangile de Luc dit l’annonciation, puis tout aussitôt, la Visitation. Marie rend visite à Elisabeth, et dans cette rencontre, Dieu lumineusement se révèle. La Visitation est le temps d’une rencontre, de la présence inattendue et heureuse de Dieu, de la manifestation de sa proximité inouïe.

Ce sont nos propres rencontres qui sont ainsi éclairées, et la place que nous pouvons faire à la joie qui vient de Dieu, plus grande que nous…

 

Jeudi 12 septembre 2019  : « Mon âme exalte le Seigneur ! » - Marie première de cordée.

Marie chante le Magnificat à l’instant de l’éclosion des temps nouveaux,
au temps d’une nouveauté radicale, qui désormais marque l’histoire – pour toujours - :
a venue de Jésus, dont le nom signifie que Dieu sauve.
Marie, sur ce chemin, est première de cordée.

 

Vendredi 13 septembre 2019 - « Il élève les humble » - L'espérance des pauvres.

«Il élève les humbles !» - « Heureux les pauvres !»
Dans la contemplation de Marie, Notre-Dame du Saint Cordon et Notre-Dame de partout.
C'est une place étonnante qui est faite à nos pauvreté, une lumière étonnante sur nos vie, sur la vie du monde. Contempler Marie nous aide à rentrer dans le regard de Dieu.

 

Samedi 14 septembre 2019 : "Saint est son nom !" - Le germe de la foi, en nous...

Dans le chant du Magnificat, nos vies s’éclairent. A la suite de Marie, avec Marie, nous entrons dans le projet de Dieu et apprenons à nous y confier, à le laisser grandir en nous, à le contempler aussi chez les autres, à le désirer pour le monde, à désirer y travailler. La reconnaissance ou la mémoire des merveilles de Dieu nous entraine. Notre marche devient chant, comme Marie, marche de pèlerins, de pèlerins de Dieu.

 

Dimanche 15 septembre 2019 : Les merveilles de Dieu "d'âge en âge" ! - Notre vie sous le signe du Magnificat.

Le chemin que nous avons mené ces quelques jours est un chemin pèlerin :
celui de nos vies, celui de notre foi.
Nous avons suivi le chemin de clarté de Marie, pour qu’il gagne nos vies.
Nous avons besoin de cette clarté pour nos vies. Besoin aussi de rendre grâces, de reconnaître les merveilles de Dieu.
Ce chemin de louange éclaire notre chemin.
Oui, ce sont nos vies à l’heure du Magnificat.

Au coeur de cette prédication le témoignage de Roseline Hamel soeur du père Jacques Hamel.

En guise de bertolines, petits cadeaux à l'image des benoitines de ND du Laus :
    l'homélie de Mgr Dollmann lors de la messe de cloture

    l'arrivée des pèlerins de Bertolin,

    et la procession finale pour le retour de la vierge dans sa chapelle.

Pour ceux qui auraient lu cette page de bout en bout ; et consulté toutes les vidéos : l'orateur ne donne pas la solution de l'enigme du premier jour ! La solution obtenu obtenue dans la Bible et auprès de l'orateur : le peuple marche donc 7 fois le tour de Jericho le septième jour avant que les murs ne tombent. C'est une bonne proposition pour les sportifs, marcheurs de Bertolin, les sportifs de Dieu, de parcourir sept tours du St Cordon consécutifs dans la foi, la confiance, l'abnégation : la ville tomberait elle de nouveau dans les bras ouverts de Marie ?

 

 

Article publié par • Publié le Vendredi 06 septembre 2019 • 877 visites

keyboard_arrow_up