les topos des diacres

une neuvaine à l'écoute des serviteurs (MàJ 21/09 22h)

Cette année : ce sont les diacres qui causent !

Les uns après les autres ; ils interviennent pour enseigner chaque soir de la neuvaine du St Cordon.

 

Ils nous livrent leur topo pour approfondir leurs recherches et découvertes de la foi.

Merci de leur travail, de leur service.

 

le premier à s'atteler à la tache :

Eric hautcoeur est au service le premier soir : il introduit l'ensemble des prédications : "la servante du Seigneur !". Par le regard et la vie des prophètes de l'ancienne alliance à celle d'aujourd'hui... dans sa descendance à jamais.

 

Michel Bornat nous confie, avec humour comme toujours, son topo : Marie, Le diacre et les autres... pour le salut du monde.

 

Un autre Michel pour la prédication suivante : Michel Chombard ; diacre paysan, amoureux de la terre et partageant ce qu'elle lui donne. Citant 2 François, le pape et le saint, il nous livre son "Laudato si".

 

Yannick Bégard évoque dans sa prédication Marie servante : serveur ou serviteur ? pas pareil !

Plus qu'une prédication, il nous propose une prière, un engagement : A l'image de Marie :

"NOUS SOMMES LES SERVITEURS DU SEIGNEUR, QU'ILS NOUS SOIT FAIT SELON SA PAROLE"

 

Jacques Boucly, le catéchuménat ; ça lui connait !

Son topo est truffé de témoignages. Les truffes, j'aime beaucoup cela

et les témoignages de ce topo au moins autant. Et vous ? Comme Marie et les catéchumènes ;

prêts à croire Dieu ou à le suivre ?

 

GO de MO, et diacre, Marcel Godin nous montre comment Marie marche avec nous, lutte avec nous. Dans notre aujourd'hui Marie est Notre Dame des Douleurs et aussi de la douceur.
GO de MO ? découvrez son texte pour deviner !

 

Jean-Michel Szafran, homme sensible ne pas s'abstenir, présente Marie dans sa sensibilité, femme aimante, communicante, femme qui aide à la relation entre les hommes et vers Dieu ! Par Marie, Jean-Michel fait parler le Christ et le laisse transparaitre.

 

Le doyen des diacres, et peut être le plus humble nous présente Marie, mère des hommes. Dans un premier temps, Jean-François Douillard montre que : l'amour infiniment miséricordieux du Christ, image du Père, parle au coeur humain à travers celui d'une mère  ''qui n'oubliera jamais ses enfants ''. Dans un second temps, Il nous présente, en voyageant avec Marie, celle qui continue aujourd'hui d'éduquer ses enfants : mère de miséricorde sous le regard d'un Dieu miséricordieux. Topo à découvrir, à déguster.

 

bonne(s) lecture(s).


 

Article publié par humble serviteur • Publié Mardi 15 septembre 2015 • 2168 visites

keyboard_arrow_up